Tous les visiteurs doivent se procurer des billets

Obtenez-les à l’avance
Vous devez vous procurer des billets d’entrée et de « Planète glace », même lorsqu'ils sont gratuits comme c'est le cas pour les membres. Obtenez vos billets maintenant.

  1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Nouvelles>
  5. La semaine annuelle de nettoyage est un peu différente cette année

La semaine annuelle de nettoyage est un peu différente cette année

12 janvier 2022

Chaque mois de janvier, le Musée canadien de la nature ferme ses portes au public pendant cinq jours pour épousseter délicatement les fossiles et autres spécimens, nettoyer les galeries et entreprendre des projets de maintenance. Le personnel appelle cet événement annuel le « grand ménage » en français et aussi le « blitz » en anglais. Les travaux vont de l’époussetage intense des galeries au dégraissage du squelette de rorqual bleu, en passant l’aspiration minutieuse d’animaux à fourrure empaillés et l’aventure dans les recoins sombres pour repêcher la gomme à mâcher et d’autres articles indésirables déposés là par des visiteurs effrontés. Pinceaux doux, aspirateurs dorsaux et même des nouilles de piscine sont quelques-uns des outils qui se révèlent extrêmement pratiques durant cette mission de nettoyage.

Au fil des ans, les activités du grand ménage ont été immortalisées dans des séances de photo spéciales, des vidéos, des entrevues avec les médias et des billets de blogue. Le personnel de paléontologie s’occupe du nettoyage des squelettes de dinosaures et d’autres fossiles, comme on le décrit dans ce billet intitulé « Dépoussiérer les dinosaures ». Les conservateurs du Musée et leurs collègues des collections s’attaquent à la perpétuelle corvée de dégraissage du rorqual bleu de 19 mètres, dont les os continuent de suinter. Le nettoyage et l’entretien de la Galerie de la Terre, qui dispose d’au moins 1 000 roches et minéraux éblouissants protégés dans des vitrines spéciales de « microclimat », est expliqué dans « Le grand ménage des minéraux ». La coordination d’une équipe pour nettoyer un château centenaire de 18 700 mètres carrés implique des conseils judicieux qui peuvent aussi s’avérer précieux dans des projets à petite échelle. 

© Musée canadien de la nature

Fermer.

En 2014, le présentateur de nouvelles de longue date Max Keeping a aidé à passer l'aspirateur sur l'ours blanc dans la Galerie des mammifères.

Dans le passé (bien avant la COVID), des invités de marque comme le maire d’Ottawa, Jim Watson, l’ancien animateur de CTV, Max Keeping, et l’ancienne ministre libérale Catherine McKenna ont même aidé à nettoyer certaines expositions. (insert photo of Max Keeping)

Avec la pandémie qui perdure, le variant Omicron hautement transmissible et les nouvelles restrictions de la province de l’Ontario concernant les rassemblements à l’intérieur, cette semaine de nettoyage et d’entretien de 2022 n’est malheureusement pas tout à fait un « grand ménage ». L’époussetage, le nettoyage des fossiles et le dégraissage du rorqual bleu auront bien lieu. L’ours polaire, par contre, n’aura peut-être pas droit à un toilettage complet, mais les mesures de conservation sont en place et les pièces d’exposition seront prêtes pour le retour des visiteurs.