Soyez prêts!

À compter du 1er décembre, les visiteurs âgés de 12 ans et plus seront tenus de présenter une preuve de vaccination. En savoir plus. Achetez vos billets à l'avance.

  1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Au cœur du bizarre et de l’insolite : Expositions et programmes 2019 du Musée canadien de la nature

Au cœur du bizarre et de l’insolite : Expositions et programmes 2019 du Musée canadien de la nature

©AMNH 2014

Fermer.

Tupandactylus, un reptile volant. 

OTTAWA, 20 février 2019 – L’assortiment d’expositions que propose cette année le Musée canadien de la nature atteint de nouveaux sommets. Couronnant le tout, l’exposition vedette du Musée américain d’histoire naturelle, Ptérosaure : voler à l’ère des dinosaures, dévoile les créatures volantes terrifiantes qui, en ces temps préhistoriques, régnaient en maîtres sur les cieux.

« Poursuivant notre objectif de fournir une expérience captivante au visiteur, nous explorons divers thèmes qui étonnent et suscitent la curiosité à l’égard du monde naturel d’hier, d’aujourd’hui et de demain, explique la présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature, Meg Beckel. La nature est merveilleuse et surprenante, et c’est ce que nous font découvrir l’exposition sur les ptérosaures ainsi que celle du microbiome humain, qui sera présentée en fin d’année

La nouvelle saison connaît déjà un franc succès avec La survie au ralenti, qui est à l’affiche depuis la fin décembre 2018. Produite en collaboration avec les Little Ray’s Nature Centres, cette exposition met en scène des animaux vivants qui présentent des stratégies d’adaptation contre-intuitives, comme la lenteur. Les visiteurs peuvent observer un paresseux à deux doigts dans son habitat. Les présentations d’animaux vivants, notamment un paresseux, une tortue, un python royal ou une chouette effraie, permettront au visiteur d’en apprendre davantage sur ces espèces.

Pendant la saison touristique estivale, Ptérosaure sera à l’affiche du 15 juin au 2 septembre (fête du Travail). Plongez dans le Mésozoïque (de 252 à 66 millions d’années) en compagnie des plus gros animaux volants qui n’aient jamais existé. Vedettes de l’évolution, ces redoutables reptiles sont les premiers vertébrés capables de voler de leur propre force. Vous les découvrirez grâce aux fossiles, aux modèles impressionnants et aux jeux interactifs exceptionnels de cette exposition.

Des gens regardent un grand diorama avec des ptérosaures en vol.

Diorama – Mer du Crétacé
Cet immense diorama est la reconstitution détaillée d’un paysage marin du Crétacé. Il met en scène deux ptérosaures Thalassodromeus aux ailes impressionnantes de 4,27 mètres (14 pieds) d’envergure effectuant une descente en piqué pour saisir un poisson Rhacolepis de leur mâchoire sans dent. R. Mickens © AMNH

Un grand modèle de ptérosaure est suspendu au-dessus des visiteurs.

Modèle de Quetzalcoatlus
Un modèle grandeur nature de Quetzalcoatlus northropi, le plus grand ptérosaure connu avec une envergure alaire de plus de 10 mètres est suspendu au-dessus des visiteurs. D. Finnin © AMNH

Un garçon regarde un grand écran avec un montrant un ptérosaure.

Voler comme un ptérosaure - Les visiteurs peuvent « piloter » un ptérosaure au-dessus d’un paysage préhistorique grâce à un jeu interactif qui fait appel au corps entier et utilise des capteurs de mouvement. D. Finnin © AMNH

Deux personnes regardent des fossiles de ptérosaures affichés sur un mur.

Galerie des crêtes
Une galerie nous permet d’admirer l’incroyable variété de crêtes chez les ptérosaures : d’une crête en forme de poignard qui se dresse sur le crâne à une extension géante évoquant une voile. D. Finnin © AMNH

Situé au cœur de la Galerie de l’Arctique Canada Goose du Musée, la Galerie des perspectives nordiques est entièrement réservée aux expositions émanant des collectivités du Nord. Elle accueillera Qilalukkat : Bélugas et Inuvialuits dès la mi-octobre. Myrna Pokiak de Tuktoyaktuk relate les histoires de sa famille sur la chasse traditionnelle au béluga dans la région de l’Inuvialuit (l’ouest de l’Arctique canadien). Par l’entremise d’anecdotes, de photos de famille, d’œuvres d’art, de vidéos et de témoignages, le visiteur découvrira que la collecte annuelle de bélugas fait partie intégrante, encore aujourd’hui, de la vie des Inuvialuits. Qilalukkat, qui sera à l’affiche pendant deux ans, remplacera l’exposition actuelle Inuinnauyugut : Nous les Inuinnaits, qui fermera le 2 septembre.

À la fin de l’année, le Musée présentera une autre exposition spéciale du Musée américain d’histoire naturelle qui entraînera le visiteur dans l’étonnant écosystème du microbiome humain. Sous un format convivial et parfaitement digestible, les visiteurs découvriront les microbes qui jouent un rôle primordial dans leur santé. Cette exposition sera à l’affiche du 20 décembre 2019 au 29 mars 2020.

La très prisée Galerie de l’eau du Musée, qui a ouvert ses portes en 2010, entre dans la première étape d’une petite cure de rajeunissement. La section de la galerie située dans l’aile (c’est-à-dire sous le squelette de rorqual bleu de 19 mètres) fera place à de nouvelles présentations sur les thèmes de la pollution marine par les plastiques et des changements climatiques. Cette première phase de renouvellement de cette galerie permanente se terminera le 17 mai.

Autres dates importantes concernant les expositions et les programmes :

  • Nature Nocturne : La 7e saison a été lancée en novembre 2018. Chaque soirée, qui a lieu le dernier vendredi du mois, comporte un thème particulier, des activités pratiques, de la musique DJ, des spécialités culinaires et des boissons, ainsi que la possibilité de visiter les galeries en dehors des heures normales d’ouverture. En 2019, les thèmes sont les suivants : Évasion tropicale (22 février), Licorne ou narval ? (29 mars), Le grand bleu (26 avril), La puissance des fleurs (31 mai) et En plein vol (28 juin). Le Musée se réjouit de l’appui réitéré de TD à la présentation de l’évènement, ainsi que de celui de JUMP! 106.9, le commanditaire radio exclusif, et de la brasserie Beau, fournisseur officiel de bière.
  • Ikebana (11-14 avril) : Cette exposition annuelle sur l’ancien art japonais d’art floral en est à sa 35e édition. Venez admirer ces ravissantes créations botaniques de la section d’Ottawa d’Ikebana international.
  • Courage et passion : Les femmes en sciences naturelles au Canada (jusqu’au 31 mars 2019) : Cette exposition met en évidence l’histoire et la contribution de scientifiques canadiennes qui, dès le XVIIIe siècle, ont été des pionnières, des chefs de file et des héroïnes méconnues dans leurs domaines.    
  • Papillons en vol : Cette exposition de magnifiques papillons tropicaux vivants connaît un franc succès. Elle sera prolongée jusqu’au 28 avril 2019.
  • Portes ouvertes (samedi 19 octobre) : Cet évènement annuel, très prisé du public, est l’occasion de pénétrer dans les coulisses des collections d’histoire naturelle du Musée. Les visiteurs peuvent examiner quelques-uns des 14,6 millions de spécimens (fossiles, minéraux, plantes, vertébrés, et invertébrés) qu’abrite l’impressionnant campus du Musée à Gatineau et rencontrer les scientifiques et les conservateurs du Musée qui étudient ces innombrables trésors.
  • Ignite : Cet événement public gratuit se tient tous les ans en novembre. Il permet de se renseigner sur la recherche et les collections du Musée grâce à une série de présentations éclairs de 5 minutes données par nos scientifiques et nos conservateurs.
  • Troc-Nature : Cette activité très courue des visiteurs qui se déroule les jeudis soir et les fins de semaine se poursuivra cette année. Les enfants et les adultes présentent leurs trésors naturels pour les faire identifier, pour obtenir des informations et pour les échanger. 
  • Soirées pyjama : Ces soirées, qui ont commencé à l’automne 2018, proposent aux familles et aux groupes une expérience inoubliable : un séjour d’une nuit complète au Musée avec une visite d’exposition à la lampe de poche, une chasse au trésor, un film 3D, un goûter de fin de soirée, un petit-déjeuner et la chance inouïe de dormir dans une galerie du Musée.
  • Les prix Inspiration Nature récompensent, pour la 6e année consécutive, les personnes et les organisations dont l’esprit d’entreprise et d’innovation incite les Canadiens à établir des liens avec la nature et à agir pour protéger la planète. Les candidatures sont reçues en mars et avril et le nom des lauréats sera dévoilé le 13 novembre. Visitez nature.ca/prix pour de plus amples renseignements.

Le Musée canadien de la nature se trouve au 240 de la rue McLeod à Ottawa. Jusqu’au 1er juin, les heures d’ouverture sont les suivantes : de 9 h à 17 h, du mardi au dimanche et les lundis fériés; jusqu’à 20 h le jeudi. Du 1er juin à la fête du Travail, le Musée ouvre ses portes tous les jours. Un supplément est à prévoir pour la visite de Papillons en vol, La survie au ralenti, Ptérosaure et de l’exposition sur le microbiome humain. Pour de plus amples renseignements concernant les tarifs et les horaires, visitez nature.ca. Suivez le Musée sur Twitter (@museedelanature), Instagram (museedelanature) ou Facebook.

Un mot sur le Musée canadien de la nature
Le Musée canadien de la nature est le musée national de sciences et d’histoire naturelles du Canada. Il procure des connaissances fondées sur des faits et des expériences enrichissantes. Il manifeste son indéfectible engagement à l’égard de la nature d’hier, d’aujourd’hui et de demain par la recherche scientifique, la conservation de quelque 10 millions et demi de spécimens, des programmes éducatifs, des expositions permanentes et itinérantes et son dynamique site Web, nature.ca.

Informations pour les médias

Laura Sutin
613-698-7142
lsutin@nature.ca

Dan Smythe
613-698-9253
613-566-4781 / (cell) 613-698-9253