1. Accueil>
  2. Au sujet du Musée>
  3. Nouvelles du Musée>
  4. Médias>
  5. Communiqués>
  6. Baleines Tohorā : L’exposition
  • Favoris & Partage.

Baleines Tohorā : L’exposition

Le Musée canadien de la nature accueille une exposition internationale en provenance de Nouvelle-Zélande

Ottawa, 22 février 2012 – Les baleines font leur entrée! Le 2 mars 2012, le Musée canadien de la nature lance Baleines Tohorā : L’exposition, une superproduction du musée Te Papa Tongarewa de Nouvelle-Zélande en tournée dans le monde. Par ses activités interactives et ses scènes immersives, Baleines Tohorā plonge petits et grands dans l’univers de ces mystérieuses créatures.

Dans cette exposition, la richesse en squelettes authentiques, en reconstitutions grandeur nature, en spécimens, en artefacts et en multimédias s’allie à un savant mélange de données d’ordre scientifique et culturel pour susciter l’émerveillement et un sentiment de déférence à l’égard des baleines. À l’affiche au Musée canadien de la nature pendant six mois, soit jusqu’au 3 septembre 2012, cette exposition nous arrive directement du musée Field de Chicago aux États-Unis, où elle a remporté un vif succès.

« En tant qu’établissement scientifique et éducatif, le Musée canadien de la nature est ravi d’offrir à ses visiteurs l’occasion unique de mieux connaître les baleines grâce aux collections d’un musée de renommée internationale, déclare Meg Beckel, présidente-directrice générale du Musée canadien de la nature. Nous continuerons de présenter des expositions et des programmes comme Baleines Tohorā, qui contribuent à inspirer la population canadienne et à la rapprocher du monde naturel. »

Baleines Tohorā met en valeur l’exceptionnelle collection de mammifères marins du musée Te Papa – une des plus importantes au monde –, et notamment un squelette entièrement articulé de grand cachalot mâle de 17,8 m de longueur. Les modèles grandeur nature ou à l’échelle de baleines du Pacifique Sud aideront le visiteur à mieux saisir la distinction entre les deux principaux groupes de cétacés : baleines à fanons et baleines à dents. Les armes et les parures que façonnent les populations indigènes de la Nouvelle-Zélande à partir d’os de baleine constituent le volet culturel de cette exposition qui approfondit les relations entre les Maoris et les baleines.

« Baleines Tohorā a captivé les enfants comme les adultes quand nous l’avons inaugurée en Nouvelle-Zélande en 2007, aussi sommes-nous heureux d’offrir à un public international l’occasion de découvrir nos collections et de mieux connaître les baleines » explique Seddon Bennington, Ph. D., administrateur général du musée Te Papa.

La section Labo des baleines contient une mine de jeux interactifs à saveur scientifique :

  • Les enfants ramperont dans un modèle grandeur nature du cœur de la plus grosse créature sur Terre : le rorqual bleu.
  • À l’aide de moulages d’ancêtres fossiles des baleines, le visiteur suivra la fascinante épopée évolutionnaire des cétacés qui sont passés de la terre ferme à la mer.
  • Il aura la possibilité d’écouter les voix des baleines dans toute leur diversité, et de découvrir comment scientifiques et amateurs identifient les baleines individuellement au cours de leur migration dans l’océan Pacifique.
  • Le Labo des baleines met également en vedette Prédateur et proie, une expérience qui entraînera le visiteur au fond de l’océan dans une chasse au calmar géant, le tout au milieu des sons authentiques provenant d’enregistrements sur le terrain du prédateur, le grand cachalot.

Les secrets de la biologie des cétacés et l’histoire de la chasse à la baleine en Nouvelle-Zélande nous sont révélés par la bouche même de scientifiques, d’écologistes, d’anciens baleiniers et de Maoris. L’exposition aborde également les menaces auxquelles font face les baleines, comme les filets de pêche, les ordures, les prédateurs et les navires, des raisons qui expliquent les échouages et les mesures à prendre pour y remédier.

Les peuples du Pacifique Sud ont interagi avec les baleines pendant des siècles. Baleines Tohorā fait revivre leurs légendes et leurs anecdotes par des vidéos et un film émouvant, ainsi que par le modèle d’une tête de baleine utilisé dans le film Whale Rider datant de 2002. Paru en français sous le titre de Paï, la légende des baleines, ce long métrage relate trois chevauchées légendaires à dos de baleine, dont celle du fameux Paikea. Un dessin animé magnifique met en scène le chef Tinirau et sa baleine bien-aimée, Tutunui, dans une légende connue dans tout le Pacifique Sud où l’amour et l’esprit de vengeance rivalisent.

« Nous sommes heureux de collaborer avec le Musée canadien de la nature et de soutenir la présentation de cette exceptionnelle exposition, affirme Wade Luzny, vice-président administratif de la Fédération canadienne de la faune, dont un programme vise précisément la conservation des milieux marins du Canada et des diverses espèces qui en dépendent. Comme le Canada est baigné par trois océans et assure l’intendance d’un littoral de 243 000 km, nous souhaitons que cette exposition spectaculaire imprime un élan de conservation par son action pédagogique. »

Pour agrémenter et compléter la visite, le Musée canadien de la nature offrira des programmes éducatifs sur le thème des océans et de la vie marine pendant la relâche scolaire et la saison touristique estivale. Parmi les activités pour adultes, citons les Cafés scientifiques qui se tiennent en soirée le dernier vendredi du mois ainsi qu’un jeu-questionnaire sur les baleines le 8 juin, la veille de la Journée des océans.

Pour visiter Baleines Tohorā : L’exposition, il en coûtera 6 $ en supplément des droits d’entrée, qui ouvrent l’accès à toutes les galeries du Musée. Visitez le site Web nature.ca/baleines pour obtenir de plus amples renseignements et pour voir une galerie de photos pour les médias.

Le Musée canadien de la nature se situe au 240, rue McLeod, à Ottawa. Suivez le Musée sur Twitter (@museedelanature) et sur Facebook.

Notes documentaires

Un mot sur le Musée canadien de la nature

Le Musée canadien de la nature est le musée d'histoire naturelle et de sciences naturelles national du Canada. Il a vocation à sensibiliser la population au patrimoine naturel du pays par des expositions conçues sur place et des expositions itinérantes, des programmes éducatifs publics, des recherches scientifiques continues, un site Web dynamique et une collection de quelque 10 millions et demi de spécimens. Comptant parmi les membres fondateurs de l'Alliance des musées d'histoire naturelle du Canada, le Musée travaille de concert avec ses partenaires pour étendre ses services à l'échelle du pays et pour élaborer des programmes nationaux sur l'environnement naturel.

Information pour les médias

Dan Smythe
Agent principal des relations avec les médias
613.566.4781
dsmythe@mus-nature.ca

Lesley Sturla
High Road Communications, Ottawa
613.688.1185
Lesley.sturla@highroad.com

Plugiciels

Pour accéder au contenu complet de cette page, vous aurez possiblement à télécharger ce qui suit :