Le Musée est fermé temporairement

Jusqu'à nouvel ordre, le Musée sera fermé à des fins préventives contre le virus COVID-19. En apprendre davantage.

  1. Accueil>
  2. Recherche et collections>
  3. Services scientifiques>
  4. Programme de formation scientifique

Programme de formation scientifique

Le Musée canadien de la nature a une équipe diversifiée composée de nombreux experts en sciences. Notre mission consiste à mener et à favoriser les recherches en sciences naturelles, tant sur le terrain qu'en laboratoire. Notre champ d'expertise est la découverte d'espèces, notamment dans l'Arctique, et touche à la minéralogie, à la paléobiologie, à la botanique et à la zoologie.

Le renforcement de l'expertise scientifique est l'une de nos priorités. Pour relever ce défi avec brio, nous avons mis en place un programme de formation scientifique auquel peuvent prendre part les étudiants de tous les niveaux universitaires, du premier cycle aux études postdoctorales. Le programme permet également d'aider les étudiants et experts désireux de visiter nos collections nationales dans le cadre de leurs recherches.

Voici la liste des candidats qui prennent part au programme en 2017-2018 :

Hanna Dorval.Hanna Dorval
Originaire de Thunder Bay, Hanna Dorval a étudié la foresterie à l'Université Lakehead. Elle a récemment obtenu un baccalauréat en sciences (avec distinction), axé sur la santé et la protection des forêts. Hanna s'intéresse au biote forestier méconnu, comme les lichens, mais aussi les plantes carnivores, les champignons et les algues. Elle retourne à Lakehead en septembre pour entamer une maîtrise en foresterie. Son projet inclut l'étude, la collecte et l'identification des populations locales de lichens. Le programme de formation scientifique du Musée lui permettra d'apprendre les toutes dernières techniques applicables à l'étude des algues et des lichens.

 

Pamela Iraheta Muniz.Pamela Iraheta Muniz
Pamela Iraheta Muniz s'intéresse à la géologie depuis son enfance au Salvador. Aujourd'hui, elle est étudiante de quatrième année en sciences de la Terre à l'Université Carleton. Pamela s'intéresse en particulier à la géochimie et à la minéralogie. C'est à l'occasion d'un stage au Musée qu'elle a découvert nos vastes collections, parmi lesquelles on compte des météorites martiennes et un échantillon de la lune. Cet été, Pamela recevra une formation de base en recherche sur les minéraux et en gestion des collections. Cet apprentissage s'avèrera précieux dans le cadre de son mémoire de premier cycle portant sur l'origine des xénolites mantelliques à rubis et à grenats de la région de Pailin au Cambodge.

 

Christina Jenness.Christina Jenness
Christina Jenness est née et a grandi à Ottawa, où elle partage son temps entre la lecture et la participation à des événements communautaires. Elle détient un baccalauréat en anthropologie de l'Université Carleton, un diplôme d'études muséales appliquées du Collège Algonquin et un Prix du mérite de l'Association des musées de l'Ontario. Pour s'initier au travail dans l'univers des musées, Christina a récemment terminé un stage axé sur les collections au Musée royal de l'Ontario. Au Musée canadien de la nature, elle rejoindra l'équipe des collections d'invertébrés, au sein de laquelle elle en apprendra davantage sur les sciences naturelles en général, de même que sur la gestion des collections.

 

Dawson Ketchen.Dawson Ketchen
John Dawson Ketchen rejoint l'équipe des collections de vertébrés du Collège Fleming en Ontario, où il obtiendra bientôt son diplôme de technicien de la pêche et de la faune. Il possède déjà un baccalauréat spécialisé en zoologie des vertébrés de l'Université Laurentienne : son projet de fin d'études portait sur la modélisation de la génétique des populations des puces s'attaquant aux mammifères dans le parc provincial Algonquin. Dawson possède d'excellentes compétences taxinomiques qu'il a acquises dans des musées en travaillant sur d'importantes collections formolées d'oiseaux et de lamproies. Sa formation touchera à tous les aspects du catalogage et du traitement des collections d'oiseaux et de poissons, dont la numérisation.

 

Marisa Livius.Marisa Livius
Marisa Livius est une étudiante de quatrième année à l'Université Carleton inscrite à une majeure en paléobiologie des vertébrés. Sa formation, qui se tiendra au département de paléobiologie du Musée canadien de la nature, sera axée sur les collections de fossiles et lui permettra de s'initier à une foule de sujets : l'aide à la conservation de la collection nationale de fossiles; la numérisation et l'impression 3D; la numérisation de dossiers de spécimens, de rapports sur l'état de conservation et d'autres documents afférents; la photographie conventionnelle des spécimens, et les bases de la conservation et de la réparation des fossiles.

 

Teresa Neamtz.Teresa Neamtz
Teresa Neamtz est née et a grandi à Ottawa. Elle obtiendra son diplôme de technicienne en documentation et bibliothéconomie du Collège Algonquin en juin 2017. Teresa est déjà titulaire d'un baccalauréat ès arts et d'un baccalauréat en éducation de l'Université Brock. Son intérêt marqué pour l'histoire et les arts s'étend désormais aux sciences, et le programme de formation du Musée ne manquera pas de nourrir cette nouvelle passion. Teresa espère d'ailleurs travailler dans des bibliothèques et archives spécialisées abritant des collections uniques ou inusitées. Dans le cadre de sa formation, elle prendra part à un consortium international voué à la numérisation des documents traitant de la biodiversité. Elle s'impliquera aussi dans le catalogage des nouvelles acquisitions et s'initiera au système intégré de gestion de la bibliothèque, tout en fournissant un service de référence.